Holmes (1854/1891?), les BD

Holmes (1854/1891?), Tome 1 à 3, de Luc Brunschwig (récit) et Cecil (dessins et couleur) Edition Futuropolis, BD.

Repérée chez Miss Léo, cette BD avait attirée mon attention: on ne peut pas passer à côté d’un Sherlock Holmes de qualité; aussi lorsque je suis tombée sur les trois premiers volumes à la bibliothèque je les ai bien évidemment empruntés!

bd holmes t1Résumé du Livre I_L’adieu à Baker Street:

Chap 1. 9 mai 1891: On apprend la mort de Sherlock Holmes, en Suisse, aux chutes de Reichenbach. Le Dr Watson, qui va devenir le personnage principal de cette série, retrouve un mot que son ami lui a laissé, au cas où il lui arriverait quelque chose…Holmes accuse un ignoble personnage, le Professeur Moriarty, son plus grand ennemi, de l’avoir tué. Aidé du jeune Wiggings devenu grand, Watson décide de mener l’enquête sur la disparition de son ami, doute de l’honnêteté même de Mycroft Holmes, le frère de Sherlock, avant de retrouver trace du fameux Moriarty qui est lié d’une bien étrange façon à la famille Holmes…

holmes__1854___1891__tome_2Résumé du Livre II_Les liens du sang

Chap 2. 16 avril 1844: retour dans le passé en ocre et blanc avec la rencontre des parents du célèbre détective, à savoir Violet Sherrinford et Siger Holmes qui revient des Indes.

Chap 3. 2 juin 1851: Moins d’un mois après la mort de S.Holmes, John & Mary Watson accompagnés de Wiggings se rendent à la campagne pour présenter leurs condoléances à M. & Mrs Holmes mais surtout pour dénouer les liens qu’ils entretiennent avec le professeur Moriarty. Or, leur présence ne semble pas bien accueillie par les domestiques des Holmes, dont une certaine infirmière, Mrs Dumbley, qui s’occupe à temps plein de M. Siger Holmes, vieil homme sénile.

bd holmes t3Résumé du Livre III_L’ombre du doute

Chap 4. 13 juin 1891: Wiggings et Watson se séparent:  le premier essaie d’en savoir plus sur Mrs Dumbley et reste à Londres tandis que le second, accompagné de sa femme se rendent à Pau afin d’en apprendre davantage sur l’adolescence de S. Holmes…

 

  • Mes impressions: Nous avons là une petite merveille tant du point de vue des dessins que de l’esprit de Doyle et de sa création.

Ce que j’ai aimé:

  • les dessins de couleur noir et blanc et de couleur ocre pour les flash-back (cf tome2, chap 2);
  • leur précision, leur esthétisme, la représentation du Londres victorien notamment avec ses rues, sa misère…
  • les hallucinations du Dr Watson;
  • les clins d’oeil à l’oeuvre de Doyle: Wiggings est l’enfant des rues qui servait de petite main à Holmes, le retrouver adulte est une chouette idée, tout comme Mary la femme de John Watson, Mme Hudson la logeuse du 221b Baker Street, l’addiction de Holmes à la cocaïne…

Bref, une superbe BD pour laquelle on attend la suite avec impatience…

J’inscris cette lecture à deux challenges, British mysteries de Lou & Hilde et Challenge Victorien 2013 de Arieste:

bm lou et hilde

victorien-2013

Publicités

4 réflexions sur “Holmes (1854/1891?), les BD

  1. Ping : Rétrospective de cette année 2013 | Les livres de Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s