Mise à nu

Mise à nu (tome 2), de Richard Castle, City-Edition, 365 pages, Thriller, littérature américaine.

  • mise à nu castleMon résumé:

Nikki Heat, détective new-yorkaise, est appelée sur les lieux d’un crime où le cadavre d’un hispanique a été retrouvé; elle a à peine le temps d’étudier la scène de crime qu’elle est de nouveau sollicitée par le Central pour se rendre au domicile d’une célèbre chroniqueuse mondaine, Cassidy Towne, d’où un appel émis laisse présager un danger imminent. Accompagnée de ses deux acolytes, les « Gars », à savoir Ochoa et Raley, elle se rend chez Madame potins, où ils découvrent son cadavre mais aussi le journaliste de choc, Jameson Rook, avec qui ils ont travaillé sur une précédente enquête (voir le tome 1 Vague de chaleur). C’est ce dernier qui a appelé la police pour rendre compte du meurtre de Cassidy Towne, qu’il suivait professionnellement depuis quelques temps, afin de rédiger un article sur elle. Une telle affaire devient prioritaire en raison de la célébrité de la victime. Sauf qu’on ne peut pas dire que vivante, Cassidy Towne était une victime: avide de pouvoir avec le besoin de tout contrôler cette femme n’hésitait pas à salir la réputation des personnalités en vogue à Manhattan: chanteuses comme Soleil Gray, politiques, sportifs comme le basketteur Toby Mills, restaurateurs et plus particulièrement Richmond Vergennes, sa fille biologique Holly Flanders, tous en ont pris pour leur grade et tous ont un mobile pour la tuer…L’enquête avance au rythme de Nikki Heat et bien évidemment connaît de nombreux rebondissements: alors que le corps de Cassidy Towne était emmené à l’institut médico-légal, la fourgonnette a été attaquée et son corps « volé »; puis, Nikki Heat s’est retrouvée ligotée par un inconnu voire menacée de mort -qui par la suite aura le surnom de « Texan » en raison de son accent- chez Rook alors qu’elle le rejoignait chez lui pour un débriefing avant qu’un nouvel assassinat se produise: celui de Derek Snow, un concierge de nuit d’un célèbre hôtel. Enfin, il s’avérera que la victime était en train de rédiger un livre qui allait faire trembler NY et le monde entier: cet écrit répond à la question « Pourquoi a-t-elle été assassinée? ». C’est donc en creusant toutes ces histoires parallèles au gré de son enquête, que Nikki Heat démasque et arrête l’assassin de Cassidy Towne.

  • Mes impressions: Appréciant la série « Castle » pour sa légèreté et son humour j’avais envie de lire les romans du fameux Richard Castle…Au regard de ma déception, je suis bien contente de l’avoir emprunté à la bibliothèque! Ayant eu une grande période « thriller & policier » avant d’ouvrir mon blog, je pense être en mesure de juger objectivement tous livres de cette catégorie; nos écrivains français tels Maxime Chattam, JC Grangé et Jérome Camut & Nathalie Hug, n’ont rien à envier à la qualité des best-sellers outre Atlantique.  

Tous les ingrédients de la littérature de gare sont réunis: Nikki Heat a tout de la pin-up intelligente: elle semble d’une beauté à vous couper le souffle puisque aucun homme n’est insensible à son charme, représente l’autorité grâce à son insigne de flic qui invite à dominer le mâle, est une sportive hors pair et en plus est d’une intelligence redoutable, avec une pointe de mystère en raison du meurtre de sa mère…Bref de quoi faire fantasmer le lecteur (ou pas). Ajouter à cela des scènes de sexe, au début, au milieu et à la fin…dans le monde des paillettes made in USA où l’argent coule à flot, une intrigue où les rebondissements n’en sont pas, des histoires en parallèle afin de meubler le tout, saupoudrer d’une touche d’humour et cela donne: Mise à nu.

Le style est moderne, les phrases courtes afin de donner une dynamique au roman mais j’ai eu du mal non seulement à rentrer dans l’histoire mais aussi à apprécier les personnages qui demeurent superficiels et sont trop clichés à mon goût. Par ailleurs, certaines références sont too much: le clin d’oeil aux « Experts Miami » aurait pu être évité. Néanmoins, je pense que ce livre peut plaire à tout lecteur cherchant une bonne distraction et n’étant pas exigeant quant au scénario et ne s’attachant guère à la psychologie des personnages: il n’est pas gênant de le lire sans connaître le tome 1; en effet seules deux références sont mentionnées à savoir un rappel de l’enquête précédente et la liaison sulfureuse des deux protagonistes.

En revanche, je salue le concept commercial et marketing de l’auteur: écrire des bouquins et en faire une série dans laquelle il joue est tout simplement génial! Son talent de business man est excellent, le reste est moins développé d’après moi…

Une déception donc, d’où une critique assez acerbe: je n’irai pas plus loin dans les aventures de Nikki Heat et me contenterai de la série télévisée.

Publicités

Une réflexion sur “Mise à nu

  1. Ping : Rétrospective de cette année 2013 | Les livres de Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s