En douce, Marin LEDUN

CVT_En-douce_9268En douce, Marin LEDUN, 24 août 2016, Ombres Noires, une collection Flammarion littérature noire et policier, 251 pages, littérature française contemporaine.

Lu en juin 2016 dans le cadre de la sélection FNAC RL 2016, épreuves non corrigées.

En trois mots:  accident, bascule, séquestration.

Emilie était une jeune femme dynamique jusqu’au jour sa vie a basculé. D’une vie professionnelle et personnelle épanouie somme toute classique, infirmière, propriétaire de son appartement sur la côte Atlantique, elle descend au niveau zéro de l’ascenseur social, employée dans un chenil isolé, suite au terrible accident dont elle est victime.

Après avoir amorcé sa descente aux enfers, elle s’englue dans une spirale infernale d’une vie insipide qui va être animée par la vengeance. Aussi, elle se met à rechercher le responsable de tous ses maux. Il s’agit d’un homme tout aussi normal qu’elle avant l’accident, que l’on peut même qualifier de banal. Emilie en jouant de sa féminité va réussir à l’attraper dans ses filets pour assouvir son besoin de justice. Mais la paix intérieure se trouve-t-elle dans la vengeance?

Un livre où l’héroïne n’est pas le gentil personnage mais le méchant. Emilie n’est cependant pas une folle finie, juste une femme qui souffre et qui essaie d’extérioriser sa douleur pour se soigner. Elle pourrait être n’importe qui. En cela elle est touchante.

Le retournement de situation de la victime et du « bourreau » est lui aussi intéressant. Des vies normales, bousculées par la fatalité, qui révèlent une transformation des individus. Malheureusement, je n’ai ressenti aucune empathie pour les deux personnages. Si j’ai compris leur sensibilité, ils ne m’ont pas permis de m’identifier à eux pleinement.

Une lecture agréable, mais qui sera vite oubliée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s