Miniaturiste, Jessie BURTON

Miniaturiste, Jessie Burton, mars 2015, Gallimard « Du monde entier », 505 pages, littérature Anglo-saxonne.

En trois mots: Secret, Pouvoir, Amsterdam.

miniaturiste-de-jessie-burton-1025824011_MLMon résumé: Amsterdam, en ce XVIIème siècle, est une ville marchande prospère. Bien que le protestantisme s’affiche clairement, les diverses guildes régissent également la vie de la cité. Johannes Brandt est un homme d’âge mûr et très respectable eu égard sa position de commerçant hors pair. Il vit dans une maison, près des canaux, avec sa sœur Marin, et leurs domestiques, Otto, un homme noir qui détonne dans le paysage, et Cornélia. Lorsque sa jeune épouse, Nella Oortman, débarque de sa campagne hollandaise, la jolie façade de sa nouvelle demeure cache une bien triste réalité. Elle est rejetée par sa belle sœur, snobée par les domestiques, et ignorée de son mari qui esquive le lit conjugal. Ce dernier pour se faire pardonner son absence lui offre une maison de poupée qu’elle va s’atteler à meubler à l’aide d’un miniaturiste repéré sur la liste de Smit. Très vite le miniaturiste, qui sera une miniaturiste, va lui envoyer divers objets de son quotidien pour meubler sa maison de poupée; or ces envois seront comme des signes annonciateurs des événements à venir. Progressivement, la jeune femme empêtrée dans les non-dits de la maison et l’atmosphère glaciale, trouvera sa place non sans quelques tragédies.

Mon avis: Miniaturiste fait parti de ces nouveautés qu’il me tardait de découvrir. Inspiré d’une charmante maison de poupée que l’on peut voir au Riskmuseum d’Amsterdam, ce premier roman est de très bonne qualité malgré un petit quelque chose qui me laisse sur ma faim.

On prend plaisir à découvrir la vie amsterdamoise de ce XVIIème siècle pétrie du poids de la religion qui se conjugue avec le pouvoir, l’argent et le commerce, mis en valeur via la V.O.C, la Vereenigde Oostindische Compagnie, Compagnie néerlandaise des Indes orientales, où officie Johannes Brandt. La hiérarchie de la ville et son mode de gouvernance est également mis en avant au fur et à mesure de l’intrigue et garantit une belle plongée au cœur de cette époque si riche. 

Et puis on pénètre aussi dans l’intimité des magnifiques demeures qui bordent les canaux. Chez les Brandt, l’atmosphère est lourde et pesante. Les secrets diurnes donnent écho aux chuchotements nocturnes que la pauvre Nella subit en plus du rejet de sa belle sœur. Nella va perdre de sa candeur pour mieux s’élever dans son rôle de maîtresse de maison et d’épouse alors qu’elle sera piétinée notamment par le vénal Jack Philips de Bermondsey ou jalousée par Agnès Meermans.

Les événements s’enchaînent et se succèdent, surprennent ou non, en laissant Nella face à toutes les difficultés qu’elle aura à surmonter. Une chose est sûre, la vie ne l’épargnera pas.

Nella avance donc seule mais semble être guidée par l’étrange miniaturiste. A la fois effrayante et attirante, ennemie et amie, j’aurais souhaité que ce côté mystérieux soit néanmoins plus approfondi. Très bien installée dans l’intrigue, sorte de lien invisible entre l’extérieur et l’intérieur de la maisonnée des Brandt, la miniaturiste donne du piquant à l’histoire. A mon plus grand regret la note de fin est trop rapide et trop peu fouillée par rapport au reste de l’histoire pour ne pas créer un manque. Mais on fait presque fi de cette fausse note tant le reste est captivant!

La force incontestable, en plus du contexte historique, de ce roman réside dans ses personnages si bien travaillés que les pages se tournent sans que l’on s’en rende compte. A lire assurément.  

Livre emprunté à la bibliothèque.

Publicités

4 réflexions sur “Miniaturiste, Jessie BURTON

  1. Encore un avis positif sur ce livre ! Je l’ai acheté à ma mère pour Noël avec la ferme intention de lui piquer, ton billet ne fait que confirmer cette envie et augmenter mon impatience !! 😉

    1. 😀 Pas mal le coup du cadeau 2 en 1! Logiquement elle le lira vite donc tu ne devrais pas tarder à le récupérer! Envoie moi ton lien dès que tu as chroniqué ta lecture, bises et merci de ton passage sur blogounet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s