Bilqiss, Saphia Azzeddine

Bilqiss, Saphia Azzeddine, mars 2015, Stock, 209 pages, littérature française contemporaine.

En trois mots: Foi, Orient, Occident.

 

BilqissMon résumé: Dans Bilqiss ce sont trois voix qui s’entrelacent: celle d’un homme, le juge; et celles de deux femmes, la condamnée Bilqiss et Léandra, la journaliste américaine. Ces trois âmes se retrouvent dans un pays régi par les lois islamistes où la peine de mort est pratiquée. Bilqiss est accusée de blasphème – en plus peut-être d’être une femme- et son procès doit décider de la sanction à appliquer. Symbole de féminisme et d’injustice pour l’Occident alors qu’elle est devenue une infâme pour l’Orient, Bilqiss refuse pourtant d’être l’égérie de l’un ou de l’autre et prône son indépendance.

Mon avis: Bilqiss a reçu de nombreuses critiques dithyrambiques à sa sortie et je ne peux que me rallier à l’avis général. C’est un roman puissant qui nous claque la figure parce que criant de vérité. Il réajuste une sorte d’équilibre entre Orient et Occident, et rappelle à quel point la vie, le respect et la tolérance veulent encore dire quelque chose, tout comme l’accès à l’éducation et l’ouverture d’esprit.

Dès le départ, Bilqiss nous happe. Elle est à la fois une force tranquille et un volcan en éruption. Femme courageuse, qui s’assume dans un pays où les hommes ont clairement un problème de sexualité, son éducation lui permet de réfléchir, de manier la langue et ses jeux de mots, de remettre les choses à leur place et de démolir les absurdités de son pays.  Mais disposer de son libre arbitre quand on est une femme, aussi croyante qu’elle l’est, dans un pays extrémiste n’est guère envisageable; Bilqiss est insoumise, indocile, indomptable et ira jusqu’au bout de ses convictions quoi qu’il advienne. Elle est plus respectable et plus courageuse que n’importe quelle féministe.

Le juge, troublé par cette femme, va progressivement se laisser conquérir par la pensée de Bilqiss qui lui rappelle sa première femme. La journaliste américaine, persuadée que sa vision du monde est non seulement la meilleure mais également la plus juste – elle est un pur produit made in USA- va être déroutée par ses échanges avec la condamnée. L’un comme l’autre ont la noblesse de l’intelligence et vont recevoir de Bilqiss, une belle leçon de vie. 

Bilqiss s’inscrit bien entendu dans le contexte international que nous connaissons tous; ce roman interpelle et laisse réfléchir sur de nombreux points. Nous pourrions en débattre pendant longtemps. Lisez Bilqiss, nous en parlerons après.

Bilqiss est un roman qui hypnotise le lecteur, c’est peut-être pour cela qu’on dit de Saphia Azzeddine qu’elle est une conteuse hors pair!

 

Publicités

6 réflexions sur “Bilqiss, Saphia Azzeddine

    1. Un très bon livre et d’actualité! J’avais programmé mon billet il y a 3 semaines, pas eu envie de me mettre sur le blog ce we ni de le déprogrammé. Ironie du sort, il s’inscrit dans notre actualité!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s