Les orangers de Versailles, BD jeunesse.

Les orangers de Versailles, Anne PIETRI (l’auteur du roman), Nicolas DIGARD (l’auteur de la BD ou celui qui a adapté le roman en BD) et Christine CIRCOSA (la dessinatrice) septembre 2014, BD KIDS- OKAPI, 72 pages, littérature jeunesse.

En trois mots:  Louis XIV, Versailles, senteurs.

les orangers de versaillesLa jeune, jolie et talentueuse Marion rentre au service de Mme de Montespan, la maîtresse de Louis XIV, au cours de l’été 1674. Son père, jardinier du Roi, lui a permis de connaître les plantes, les fleurs et les herbes, tandis que sa défunte mère lui a légué le goût des lettres. L’affection et l’intérêt que semblent lui vouer Mme de Montespan ne sont que des leurres. Les visites de La Voisin, célèbre empoisonneuse, à la favorite de Louis XIV et les mensonges successifs, sur la création de ses parfums notamment, rendent méfiante Marion quant aux desseins de la favorite. Grâce à son nez elle va déjouer le pire.

Non s’en rappeler la série des « Colombes du Roi Soleil » – dont vous trouverez le résumé du tome 1 ici – j’ai découvert par hasard « Les orangers de Versailles » sous forme de BD et me suis dit, la BD terminée, que décidément la littérature jeunesse française regorge de talentueux auteurs qui auraient plu à la jeune lectrice que je fus.

Accessible dès 10 ans, Les orangers de Versailles invitent à la découverte de la cour royale du Roi Soleil, montrent que l’école et l’éducation étaient quelque chose de rare à cette époque, proposent un panel de métiers, amènent à la découverte des herbes et des senteurs -un prélude au Parfum de Suskind?-, et dénouent les pièges. Avec un côté manichéen que l’on pardonne au rythme d’une enquête sympathique, menée par une jeune fille à qui on aimerait ressembler, cette BD ravira bien des lectrices.

Sur le papier épais, les dessins animent avec douceur le texte, et sont légèrement teintés d’une influence manga où le vert, le bleu et le rouge dominent.

les orangers de versailles

Une belle découverte jeunesse que je recommande!

La trilogie des Orangers de Versailles, en roman: 1. Les Orangers de Versailles, 2.Parfum de meurtre, 3. Pour le cœur du Roi.

Publicités

2 réflexions sur “Les orangers de Versailles, BD jeunesse.

  1. Je l’ai lu il y a peu, mais je trouve dommage que trois romans soient adaptés en une seule BD, je l’ai trouvée sympa mais il manquait des détails dans l’histoire j’ai trouvé. Mais c’était une jolie BD 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s