Trouvée

IMG_0690Trouvée, de Luc Bossi et Isabelle Polin, Fayard noir, février 2014, 276 pages, Thriller.

Note liminaire: J’ai eu la chance de recevoir ce livre des éditions Fayard, à la demande d’Isabelle Polin, que je n’ai pas la chance de connaître personnellement, mais qui connait quelqu’un que je connais, vous me suivez? Je suis très touchée de cette démarche car recevoir un livre en cadeau est pour moi un trésor, qui plus est, dédicacé! Ma première dédicace…double cadeau!

Je remercie donc Fayard et l’auteur pour leur envoi dès la sortie du livre en février 2014 et m’excuse de ne pas avoir donné signe de vie avant.

IMG_0689

Mon résumé: Clara Langlois est une jeune femme d’une vingtaine d’année qui s’épanouie pleinement à Bordeaux. Etudiante en histoire de l’art, elle partage la vie du talentueux et renommé, François Ménard, neurologue de profession, rencontré au musée des Beaux-arts de la ville. Rêvant secrètement d’écrire, l’étudiante se prête au jeu d’écriture proposé par son professeur d’histoire de l’art qui consiste à rédiger un texte en rapport avec l’étude d’une oeuvre. Elle expose donc son interprétation de la mort, du meurtre, devant les élèves de sa promotion, inspirée du tableau étudié d’Escher , avant de revenir à sa place et de tomber sur un mot glissé dans ses affaires « JE T’AI TROUVEE ». Clara en déduit qu’il s’agit d’une technique d’approche d’un soupirant, Louis, pour lequel elle reste de marbre. La vie de Clara est somme toute belle et légère; pourtant le vernis de sa vie se craquelle progressivement..

L’histoire de meurtre qu’elle a inventée la veille, et exposée au cours de l’après-midi, dépasse le cadre de la fiction et s’avère être un fait divers tragique à Sainte Eulalie, un patelin non loin de Bordeaux « un veuf assassiné chez lui […] Sa fille, une adolescente, découvre son corps » (page 29). Troublée et même choquée, Clara en discute avec François qui tombe par hasard sur le fameux mot « JE T’AI TROUVEE ». S’ensuit une descente aux enfers pour la jeune femme. François lui révèle alors que l’histoire qu’elle a inventée, et qui s’est produite le jour même, est en réalité son histoire. Il y a neuf ans, jour pour jour, elle a retrouvé son père égorgé et a été enlevée par le meurtrier. Il l’a séquestrée  pendant quatre longues années où il s’est plu à aiguiser sa peur, à la faire courir dans un labyrinthe souterrain, un chien-loup à ses trousses. Ayant réussie à s’échapper, Clara avait été récupérée par la police dans un squat parisien avant de finir en hôpital psychiatrique. Pour retrouver un semblant de vie, elle a intégré un programme spécifique de modification de la mémoire dirigé par François, dont la réussite est spectaculaire.

Les coïncidences de la journée ne sont qu’un clin d’œil de Lycaon, le tortionnaire de Clara, qui a retrouvé sa proie de jadis, pour lui annoncer son retour…François, qui sent l’étau se resserrer autour de la femme qu’il aime, inverse le protocole afin qu’elle recouvre la mémoire et soit armée pour faire face au danger imminent.

****

Au même moment, Marianne Brunel, de la gendarmerie de Chartres, apprend le meurtre de Ste Eulalie et fait directement le lien avec l’affaire de Yvan ROYER, le père de Clara. Marianne n’a jamais résolu cette affaire qui l’obsède depuis tout ce temps, et voit là l’opportunité de clore ce chapitre; elle est donc envoyée en renfort à Bordeaux.

 ****

Stressée mais bien décidée à rebondir, Clara, dans de bien difficiles conditions, repart dans les tréfonds de sa mémoire, alors que Lycaon organise sa chasse; lutte de survie et de territoire, elle ne peut faire confiance qu’à elle-même pour stopper Lycaon.

  •  Mes impressions: Ma vie agitée de ces derniers temps me laisse peu le loisir de lire; c’est avec un véritable plaisir que j’ai plongé dans ce thriller à l’approche facile, claire et aux phrases courtes, dont la seule envie fût de tourner les pages et d’avaler les chapitres « pour savoir ce qui va se passer » genre série où on ne peut s’empêcher de faire défiler les épisodes tant on est addict! Bien que nous ayons un thriller à la construction classique via des chevauchements d’événements passé-présent, liens cachés entre les personnages, scènes angoissantes sur le plan psychologique et rebondissements finaux, j’ai été happée par le tourbillon de vie -et de survie- de Clara; la jeune femme, à la fois fragile et extrêmement solide, a capté mon intérêt dès le départ. Clara est étudiante en histoire de l’art et pour illustrer cela il est fait référence à quelques œuvres d’art. Ma fibre artistique y a été sensible. De plus, l’héroïne rêve de devenir écrivain. Ma fibre littéraire a apprécié. Son environnement est aussi un lieu idéal où je me plairais à me reposer; la ville de Bordeaux est agréable, et la maison appelée « Bahia » appelle à la simplicité et au calme. Imaginez une maison tout confort perdue au creux des bois, accolée à un lac où la nature domine…ce calme et cette volupté peuvent également devenir le théâtre angoissant de meurtres dans l’épais brouillard de la forêt et des marais, sans personne pour vous venir en aide, un lieu idéal pour la traque en somme. Les auteurs nous emmènent là où ils veulent, nous font croire que nous, lecteurs, sommes plus malins qu’eux et avons deviné qui se cache derrière le loup; il n’en demeure pas moins vrai que l’effet de surprise quant à la révélation de l’identité de Lycaon, est bel et bien présent: lorsque je me  trompe dans mon enquête, je sais que j’ai en main un thriller de qualité. Pour ma part, j’ai apprécié grandement les tensions mentales qui s’opèrent à la fin du livre, plus fouillées que celles du début. Le fil directeur du livre est la mémoire et rappelle la force des souvenirs qui, bien que confus, se mettent en place progressivement avec le temps. Mais peut-on faire confiance à des souvenirs qui ont été manipulés? 

Bref, j’ai adoré cette bouffée d’oxygène dans mes tribulations actuelles et vous recommande ce livre. A noter que les droits ont déjà été achetés pour le cinéma, à suivre. 

Première participation au challenge mélange des genres de Miss Léo, catégorie thriller

melangedesgenres1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s