La Rochelle à l’époque moderne: heur et malheur d’une cité maritime (1560-1780)

La Rochelle à l’époque moderne: heur et malheur d’une cité maritime, de Guy Rousseau, Alain Thomas Editions, avril 2011, 112 pages, document historique.

Lr 002

  • Note liminaire: Originaire de La Rochelle, en Charente Maritime (17), j’ai pris conscience que j’avais des carences sur l’Histoire de la ville qui m’a vue grandir. J’en connaissais les grandes lignes, mais depuis quelques temps l’envie d’aller plus loin me titillait; cet été, j’ai donc fait un saut chez Calligrammes, une librairie connue de tous Rochelais, et ai trouvé deux livres pour commencer mon voyage vers le passé. Pour ceux qui n’auraient pas entendu parler de La Rochelle, vous connaissez forcément l’île de Ré, Fort Boyard…
  • Quatrième de couverture: Parcourant deux siècles d’histoire de la grande cité maritime, l’auteur revisite les événements les plus mémorables qui ont marqué la vie des Rochelais de 1560 à 1780. Protestante dans une France en majorité catholique, tournée vers la mer dans une France terrienne, marchande dans une France paysanne, La Rochelle se comporte au XVIe siècle en commune indépendante.En 1627 elle défie l’autorité royale mais sort exsangue et vaincue du dramatique siège où l’on enfermée Louis XIII et Richelieu. L’âge d’or de l’orgueilleuse cité rebelle prend fin.  La révocation de l’édit de Nantes l’atteint durement. Devancé désormais par Bordeaux et Nantes, le port perd la place prééminente qu’il détenait auparavant sur le littoral atlantique. La Rochelle vit dès lors au rythme des événements parisiens, s’intéresse à l’expérience du financier écossais Law, participe à l’effervescence des Lumières mais n’est plus qu’une ville de province prospère et sans singularité. Ses habitants restent cependant fiers, à juste titre, de leur passé et en conservant fidèlement la mémoire.

=> la quatrième est un si bon résumé de ce documentaire que je n’ai pas jugé judicieux de la reprendre et vous faire mon résumé habituel, tout est dit.

 Mes impressions: J’ai adoré et dévoré ce documentaire; j’ai eu le même sentiment en le lisant que lorsque j’assiste à des conférences dont je bois avidement les paroles du conférencier. L’auteur balaie deux siècles mais construit son plan judicieusement autour des faits majeurs qui ont modifié les aspects de la ville. 

Dès le XVIe siècle, la ville est en avance par rapport au reste de la France et a connu ses années les plus fastes grâce aux échanges marchands prodigués par son port. La cité maritime est ouverte sur le monde; protégée naturellement par les îles qui l’entourent (Ré, Aix, Oléron) et son chenal, elle l’est également grâce à ses remparts et ses tours situées de part et d’autres de l’entrée du port (le vieux port d’aujourd’hui). Elle commerce donc avec l’Angleterre et les Pays-Bas. D’ailleurs, de nombreux anglais et hollandais viennent s’établir à LR. Son port, à cette époque, dépasse la notoriété de Nantes, Bordeaux et Marseille. C’est les échanges de biens, les expéditions vers le nouveau monde, la traite des noirs… Prolifique, la ville se distingue aussi par les subventions et remises d’impôts qu’elle obtient de la royauté. D’où la maxime, toujours actuelle « La Rochelle, belle et rebelle. » Pourtant, une telle hégémonie ne pouvait durer et la révocation de l’Edit de Nantes sonne le glas de la future déchéance de la ville. Puissante puis ruinée, LR est telle le phénix qui renaît de ses cendres, car elle se reconstruit après le terrible siège qu’elle a connu où plus de 2/3 de la population est morte affamée; bien qu’elle ne connaîtra pas un rôle aussi important qu’auparavant, la ville reste ouverte d’esprit en accueillant les conseils du financier Law et les idées des Lumières. Inspirée de ces dernières, une académie Société du commerce Littéraire voit le jour où seuls les hommes sont admis. Le jeune capitaine Choderlos de Laclos a été admis au sein de cette académie en 1785; 3 ans auparavant, il a écrit et fait publier son roman épistolaire Les liaisons dangereuses, alors qu’il en mission à LR!

Avec ce petit livre j’ai trouvé ce que je cherchais: des sources historiques solides pour remettre en place de manière chronologique ce que je sais sur LR depuis que je suis petite avant de pomper dans la bibliographie, histoire d’aller plus loin.

Un documentaire sérieux qui est une bonne entrée en matière pour quiconque est sous le charme de LR. Je vais donc poursuivre avec le même auteur sur « Bourgeois et soldats au grand siège de La Rochelle. »

cm1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s