Le colosse de New York

Le Colosse de New York- Une  ville en treize parties, de Colson Whitehead, Arcades Gallimard, janvier 2008, 152 pages, littérature américaine.

le-colosse-de-new-york-une-ville-en-treizeMon résumé: A défaut de m’offrir du temps et un billet d’avion pour une escapade new-yorkaise, je me suis offert un tour de la ville avec ce livre. L’auteur nous fait arriver au premier chapitre par La gare routière avant de nous faire une visite  guidée de la ville dès le Matin, suivi d’un bol d’air à Central Park avant de nous embarquer dans le Métro, de lutter contre la Pluie, de faire sa star à Broadway, de parcourir Coney Island et le Pont de Brooklyn de connaître l’Heure de pointe, et de faire un dernier tour En ville et Times Square avant de repartir de là d’où on vient à JFK. C’est à travers  le regard de différents individus, parfois touristes, parfois new-yorkais ou américains, homme ou femme, qu’on découvre cette ville si mythique qui vit à cent à l’heure; cette ville est en réalité un être vivant dont le poumon est Central Park et où les artères sont composées des rues par lesquelles les énergies et nutriments voire les microbes arrivent. Observateurs donc, ces personnes décrivent avec justesse le New York qui les entoure – l’arrivée dans la ville, la jungle du métro… et leur ressenti.

  •  Mes impressions: J’attendais une véritable immersion new-yorkaise; malheureusement, je ne me suis pas téléportée de Paris car les descriptions de la ville, à quelques exceptions près, m’ont trop rappelées mon quotidien et mes observations parisiennes; car finalement NY est une mégalopole occidentale dont le rythme est donné par ses habitants, ses travailleurs comme n’importe quelle autre grande ville…Le métro y est bel bien un monde à part où il est préférable d’être dominant que dominé, la pluie est juste insupportable comme partout, et Broadway une attraction touristique comme tout autre lieu célèbre… En revanche, je n’ai pas arrêté ma lecture en cours de route car l’auteur en fin observateur a su retranscrire si justement son quotidien que ses mots deviennent un véritable film qui se déroule devant nous.  

Un moment agréable grâce à une excellente traduction mais que j’ai déjà oublié!

Nouvelle participation au challenge US de Noctenbule

challenge_us

Publicités

6 réflexions sur “Le colosse de New York

  1. Ping : Les lectures du mois de novembre | 22h05 rue des Dames

  2. Ping : L’ensemble de toutes les lectures par auteurs | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s