Quand les traumatismes de l’enfance ne sont pas soignés…

Un samedi entre amis de Andrea Camilleri, Fayard, 157 pages.

  • Résumé de l’histoire:

samedi entre amisUn groupe d’amis italiens qui se connaît depuis l’adolescence, ne s’est pas perdu de vue à l’âge adulte, et se fréquente régulièrement, en souvenir du bon vieux temps.

Alors que professionnellement ils ont tous réussi – Matteo est chef d’entreprise et a épousé Anna, Andrea devenu médecin vit avec Rena la femme fatale du groupe, Fabio et Giulia, qui partagent leur vie depuis l’adolescence, ont brillamment réussi dans le droit- le lecteur découvre qu’ils souffrent de traumatismes liés à l’enfance. Ces traumatismes ont resurgi et ont été exacerbés à l’adolescence quand ils découvraient amour et sexualité et se prolongent dans leurs comportements d’adultes. Bien qu’ils semblent canaliser leurs pulsions, un ancien ami du nom de Gianni, lancé en politique, refait surface et met en branle le déséquilibre fragile de leurs vies.

  • Mes impressions: L’histoire a une construction extrêmement serrée. Elle commence par des éléments, plus ou moins anodins, de vie de plusieurs enfants dont l’identité n’est bien évidemment pas révélée, avant de nous transporter dans la vie actuelle des protagonistes, pour finir par nous révéler le dénouement des histoires des enfants du début, mais cette fois-ci en les nommant, afin de mieux comprendre leur comportement adulte et surtout répondre à la question « Pourquoi? ». Ainsi, la boucle est bouclée. Mais le coeur du livre réside dans la vie personnelle de ces adultes confrontés aux démons de l’enfance: entre pédophilie, nymphomanie et nécrophilie, il réside une violence sourde et latente prête à exploser à chaque instant. Cependant, l’auteur ne tombe pas dans le glauque, il se contente d’énoncer les faits ce qui est bien suffisant! Il est très intéressant de s’interroger sur l’enfant qui résonne en chaque adulte…Amateurs de thriller, je vous le recommande; quant à moi, à coup sûr je retiens le nom de cet auteur que je connaissais de visu, et que j’ai découvert au travers de ce livre.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s