Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées de Gaëlle Josse, Autrement, 142 pages.

  • Résumé de l’histoire:

vies désaccordéesFrançois Vallier est un pianiste français en pleine gloire, dont le port d’attache est Paris. Il semble atteindre le summum de sa renommée et comme tout artiste, sa communication est gérée par un agent. Ce dernier lui a créé un site internet sur lequel il reçoit de nombreux messages. De retour des Etats-Unis, un message anodin d’un amateur de sa musique va attirer son attention et le replonger dans une ancienne relation, celle qu’il a eu il y a trois ans avec Sophie. Sophie, la femme de sa vie. Enfin, il réalise brusquement à travers ce message que Sophie est la femme de sa vie. Dès lors, il prend conscience que sa vie d’artiste à parcourir le monde l’a rendu quelque peu nombriliste et qu’il ne s’était jamais attaché à comprendre pourquoi du jour au lendemain, cette femme l’avait quitté, sans un mot. Sauf que ce message lui révèle implicitement que Sophie est internée depuis tout ce temps dans un hôpital psychiatrique à Valmezan, dans les Hautes-Pyrénées. Alors, François prend la décision de partir à la reconquête de Sophie. Et progressivement il va redécouvrir leur histoire pour comprendre ce qui s’est passé…

  • Mes impressions: La plume est agréable, à la fois légère et profonde, mais il manque un petit quelque chose pour donner du sel à cette histoire. Pourtant,j’ai découvert un univers inconnu pour moi, celui de la musique; et justement c’est la musique qui rythme les mots de cette histoire, le lecteur suit une partition de vie qui bien souvent est confrontée aux difficultés, comme un piano désaccordé. Au fur et à mesure, la mémoire de François nous fait revivre leur histoire de leur rencontre à leur séparation qui a conduit Sophie à l’hôpital psychiatrique. J’ai énormément apprécié le parallèle qui est fait entre l’histoire de François et Sophie et celle de Clara et Robert Schumann que je vous laisse le soin de découvrir si vous êtes novices en la matière, car pour moi il s’agit de l’élément le plus fort de cette histoire. En revanche, j’aurais aimé mieux pénétrer le monde de Sophie, peut-être parce que je suis sensible au sujet de l’internement en HP; mais il est vrai aussi que le narrateur se place, non pas de son point de vue à elle, mais de celui de François, qui semble grandir et prendre ses responsabilités d’adulte voire d’homme, face à une Sophie totalement éteinte. Il me semblerait que la voix de Sophie résonne de temps en temps au travers des écritures en italique présentes à chaque fin de chapitre, mais je n’en ai pas une grande conviction…Ces écritures demeurent nébuleuses pour moi; est-ce un souhait de l’auteur pour laisser à tout à chacun de s’en faire sa propre interprétation? Le premier roman de l’auteur, Les heures silencieuses, paru en 2011, paraît avoir davantage séduit ses lecteurs que celui-là…Riviera, nouveau roman de cet auteur, doit sortir très prochainement. Par curiosité, je les lirais peut-être afin de me prononcer définitivement…
Publicités

5 réflexions sur “Nos vies désaccordées

    1. C’est possible car il y a beaucoup de références musicales! Étant totalement novice, j’ai appris des choses de ce côté là; en revanche le côté psychologique aurait mérité d’être creusé et approfondi, mais en même pas 150 pages, ce n’est pas non plus évident d’aller au fond des choses. Si tu le lis, je serais curieuse de connaître ton point de vue…

  1. Ping : Rétrospective de cette année 2013 | Les livres de Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s