Entre amour et haine…

Derrière la haine de Barbara Abel, Fleuve noir, 317 pages, thriller.                                         

  • derriere la haineRésumé du livre: D’un côté il y a Laetitia et David Brunelle. De l’autre, il y a Tiphaine et Sylvain Geniot.

Laetitia et David forment à eux deux une famille, dans la mesure où ils sont tous les deux orphelins. En effet, David est un enfant de la DDASS, qui a grandi en foyers et a sombré dans la délinquance très jeune et a fait de la prison. Laetitia, s’est retrouvée anéantie le jour où ses parents sont morts dans un accident de voiture. Pourtant, leur rencontre leur a permis de surmonter ces souffrances et de goûter au bonheur. David est maintenant chauffeur de taxi et est ami avec Ernest, son ancien contrôleur judiciaire. Ils vivent dans un quartier résidentiel, dans le pavillon des parents de Laetitia.

Tiphaine et Sylvain Geniot forment un couple ordinaire, chacun ayant sa famille et son lot d’histoires familiales allant avec. Leur rencontre est un peu nébuleuse, mais cela leur appartient, car c’est leur histoire. Ils louent la maison à côté de celle des Brunelle.

La mitoyenneté des maisons, le jardin séparé d’une simple haie et l’âge similaire des couples vont faire que de voisins, ils passeront à amis, puis au statut de famille de coeur. Cette proximité sera renforcée par l’arrivée de leur premier enfant respectif, à trois mois d’intervalle; Laetitia donnera naissance à Milo et Tiphaine à Maxime. Les deux garçons seront élevés comme deux frères. Nous sommes à ce stade à un tiers du livre. Et puis, une tragédie arrive et casse ce bonheur si précieux qui s’était construit depuis six ou sept ans. Et c’est la descente aux enfers, le point de non retour qui va générer une spirale infernale…

  • Mes impressions:  Les phrases sont courtes et rythment l’histoire. Le style est moderne et donne une impression de réalité et non de fiction. On rentre immédiatement dans l’histoire, qui décrit nos vies, on partage les sentiments des personnages et on s’identifie à eux. Parce que c’est une histoire banale, celle de Monsieur et Madame tout-le-monde! Je me suis rapprochée d’une des protagonistes qui vire hystérique par rapport au contexte décrit. Je pense que dans une situation similaire, j’aurais eu la même réaction. Curieusement, j’ai rapidement compris ce qui se passait, alors que lorsque je joue à l’enquêtrice, je n’y arrive pas. Je pense que c’est parce que j’ai suivi mon intuition, mon instinct, sans rationaliser les faits, ni les analyser que j’ai vu juste; pourtant, j’ai eu du mal à y croire, tellement le dénouement est noir et la pression psychologique remarquable. Pour finir, je ne serais pas étonnée si ce scénario était adapté au cinéma…

Ce livre me permet de participer au challenge d’Enna, Petit Bac 2013, catégorie SENTIMENT. 

logo petit bac

Publicités

2 réflexions sur “Entre amour et haine…

    1. J’ai vu en effet quelques commentaires sur d’autres blogs qui confirment aussi que c’est un très bon thriller…j’espère que je t’ai donné encore plus envie de le lire! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s