Pour les amoureux de Paris et les passionnés d’Histoire…

Métronome de Lorànt Deutsch, Michel Lafon, 377 pages, l’histoire de France au rythme du métro parisien.

1006140-MétronomePenchons-nous un instant sur le titre qui évoque un OBJET (petit clin d’oeil à Enna dans le cadre de son challenge Petit Bac 2013 et qui m’a permis de sortir ce livre de ma PAL) qui mesure le temps…et que nous appelons un métronome(autre clin d’oeil à Philippe dans le cadre de son challenge Lire sous la contrainte/ session 4/ un seul mot) Car si il y a bien quelque chose que nous, êtres humains, avons du mal à maîtriser c’est bien le temps! Nous courrons après lui parce que nous n’avons « pas le temps »; et si, au lieu de regarder devant nous, nous regardions derrière? Sur ce qui s’est passé, en France, à Paris, depuis vingt et un siècles? C’est le voyage que j’ai fait grâce à ce livre et que j’espère vous ferez à votre tour…                                             

  • métronomeRésumé du livre: Avec ses « vingt et un chapitres » organisés non pas en « chapitre » mais en « siècle » et dont le nom du siècle est rattaché non pas en « titre de chapitre » mais en « nom de station de métro parisien » ce livre présente des moments clés de l’histoire de France et explique pourquoi les stations du métro parisiens ont été baptisées de la sorte. Le sommaire se présente ainsi:

Ier siècle:Cité, le berceau de César;IIe siècle:Place d’Italie, tous les chemins mènent à Rome et ainsi de suite jusqu’au XXIe siècle: La Défense, le retour à la source.

Chaque siècle est agrémenté d’encadrés où une question de culture générale est soulevée et où l’auteur y répond. Par exemple pour le XVIIIe siècle Bastille, on a la question suivante: Que trouve-t-on sous la colonne? (pages 336-337) Eh bien, moi je ne le savais pas et j’ai appris que « L’histoire prend parfois des détours étranges. Aux 504 martyrs de la révolution de 1830 enterrés sous la colonne se mêlent quelques momies égyptiennes, plus vieilles de 2000 ou 3000 ans! Elles avaient été rapportées par Bonaparte lors de la campagne d’Egypte et avaient été enfouies dans un jardin proche de la Bibliothèque Nationale, rue de Richelieu, à l’endroit même où, après les journées de Juillet, les cadavres des révolutionnaires furent ensevelis. Lorsqu’on voulut enterrer les héros de la Révolution sous la colonne, personne ne songea à faire le tri, on emporta tous les corps, sans trop y regarder. Et c’est ainsi que, peut-être, quelque pharaon demeure aujourd’hui place de la Bastille, près du canal Saint-Martin, qui passe sous la place. La barque d’Osiris, le dieu des morts égyptiens, a-t-elle emprunté cette voie qui relie la Seine à l’Ourcq pour emmener princes et ouvriers dans le royaume des morts?  »                       C’est chouette, non? 

  • Mes impressions: J’ai adoré. Tout simplement parce que j’aime ma ville, Paris, mais aussi l’histoire de notre pays, si riche et passionnante. J’avoue avoir oublié les tribulations des Mérovingiens, Carolingiens et Capétiens étudiées quand j’étais plus jeune, mais ce livre est un bon aide mémoire pour se faire la réflexion « ah mais oui, je me souviens… » Attention, je pense que les calés en Histoire de France pourraient être quelque peu frustrés que certains éléments soient passés sous silence, mais il convient de garder à l’esprit que ce n’est pas un pur cours d’histoire et qu’en 377 pages, l’auteur ne peut pas tout rappeler! En revanche, je le recommande à tous les collégiens et lycéens, car il balaie le programme d’histoire et situe chronologiquement les dates et éléments clés pour donner une vue d’ensemble de manière très ludique. On remonte le temps, pour se rappeler comment la construction de Paris s’est faite.  Pour comprendre que le rayonnement de la capitale de France est puissant parce qu’il s’ancre dans la nuit des temps, lorsque la Gaule n’était pas encore romaine, lorsque Paris s’appelait Lutèce. Parce que, je ne crois pas avoir été suffisamment explicite jusqu’à maintenant, mais c’est aussi un excellent guide pour visiter Paris, car à la sortie d’une station de métro, l’auteur nous guide à travers les rues pour un retour vers le passé. Mon seul regret aura été de le lire en plein hiver, dans le froid qui m’a découragé à aller crapahuter dans les endroits décrits et qui me sont inconnus; peu importe, je partirai à l’aventure avec mon métronome en main et mon pass’ navigo dès les beaux jours!

Ce livre me permet d’entrer dans le challenge d’Enna, Petit Bac 2013 et de valider le challenge de Philippe, Lire sous la contrainte- un seul mot.

logo petit bacun seul mot

Publicités

4 réflexions sur “Pour les amoureux de Paris et les passionnés d’Histoire…

  1. Je ne suis pas Français mais j’aime la France et Paris est une ville magnifique.
    Un livre qui me plairait sans aucun doute.
    Merci pour ta participation et rendez-vous le 3 février pour les résultats et la 5e contrainte.
    Bonne fin de soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s