Des envies de découvrir l’histoire de l’art…

Depuis quelques temps je suis attirée par l’histoire de l’art. J’ai loupé les inscriptions à l’école du Louvre et celles de la ville de Paris pour cette année, mais je ne pouvais pas passer à côté de ce cycle de conférence proposé par mon musée favori:

Initiez-vous à l’histoire des arts

Programme : http://www.louvre.fr/cycles/initiation-l-histoire-des-artsbr-michel-pastoureau-couleurs-du-moyen-age

Michel Pastoureau, Couleurs du Moyen Âge
5 cours d’une heure pour un public non spécialiste.
Jeudis 8, 15, 22 novembre, 6 et 13 décembre à 19h à l’auditorium du Louvre

Interview de Michel Pastoureau sur You Tube: http://www.youtube.com/watch?v=v-pFqaCFx2o&list=PLBE8C44B706BDA983

Le premier cours était donc jeudi 8 novembre et j’ai eu la chance d’avoir une place gratuite grâce à ma carte Louvre jeune, malgré mon arrivée tardive. Je n’ai malheureusement pas pris de notes et espère que ma mémoire ne me fera pas défaut.

Jeudi 8 novembre: L’historien face à la couleur
A mon avis il s’agissait d’une séance introductive sur les couleurs du Moyen Âge car M. PASTOUREAU a insisté sur les préambules qu’il convient de connaître si l’on veut décrypter une peinture à travers ses couleurs. Pour cela, il faut avoir à l’esprit les 3 difficultés suivantes:
1- Difficultés liées à la couleur
2- Difficultés par rapport à la méthode
3- Difficultés épistémologiques
En premier lieu, et je rejoins totalement son point de vue, il faut rester modeste. J’explique: nous, société du XXIe siècle pensons détenir la Vérité vraie, avec un grand V, par rapport aux siècles précédents parce que nous maîtrisons des nouvelles technologies et disposons d’un certain savoir et recul par rapport à nos ancêtres. Cependant, il ne faut pas oublier que nous sommes qu’à une étape dans la construction du savoir. Les enfants de nos enfants disposeront de nouvelles connaissances dans quelques temps…
Aujourd’hui on apprécie les peintures dans des cadres adaptés tels les musées, les expositions…avec l’électricité. Bien souvent, pour palier l’effet du temps, la couche picturale a été retouchée et n’est pas toujours fidèle à l’original.
Le regard d’hier ne peut pas être celui que l’on porte aujourd’hui. En effet, au Moyen Age les peintres ne disposaient pas de cette énergie: ils peignaient à la lumière naturelle ou à la bougie.
Il est aussi important de s’enquérir du contexte de l’oeuvre qui est réalisée sur commande; par exemple, on ne connaît pas aujourd’hui le commanditaire de la tapisserie de Bayeux que l’on peut apprécier à hauteur des yeux aujourd’hui, sauf que savoir le nom du destinataire donnerait des indications précieuses pour mieux l’analyser.
De plus, depuis Isaac Newton et ses travaux sur la lumière (XVIIe siècle) le code couleur est le suivant: rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet
Or au Moyen Age (MA), le code couleur était différent: blanc et noir encadrent le vert, rouge, jaune et bleu. J’ai appris que le contraire du blanc était le rouge à cette époque!
De plus si aujourd’hui le bleu est une couleur froide, il était considéré au MA comme une couleur chaude; ainsi sans connaître ces détails, on pourrait faire une analyse insensée d’une oeuvre.
Les couleurs chaudes et froides de nos jours: 
Pour avoir celles du MA, il convient de tracer un trait à l’horizontal allant du rouge orangé au bleu vert. Donc les couleurs dites froides étaient le vert, jaune, orange. Les couleurs chaudes, quant à elles sont le rouge, violet et bleu.
Au MA, tout est peint comme dans l’Antiquité grecque et Romaine. Les églises, les cathédrales et les sculptures sont peintes; alors qu’elles sont blanches aujourd’hui. Preuve que la couleur est fortement plébiscitée: lorsqu’une sculpture est réalisée, elle est ensuite peinte: le peintre gagne mieux sa vie que le sculpteur, c’est dire l’importance de la couleur…
Pour finir il faut bien évidemment remettre l’oeuvre dans son contexte. M. PASTOUREAU a montré deux enluminures quasi-identiques: la première présente Adam et Ève séparés par le pommier: les pommes sont bleues et le fond est rouge; la seconde est identique avec Adam, Ève et le pommier sauf que les pommes sont rouges et le fond est bleu. Qu’est ce que cela signifie? il faut s’enquérir du contexte de l’enluminure et consulté l’intégralité des folios avant de faire une analyse: il s’avère qu’il s’agit ici d’une simple opposition de couleur: si le fond est bleu alors les détails sont rouge; a contrario si le fond est rouge il faut mettre du bleu sur le reste.
La conférence s’est terminée sur le tableau de Van EYCK, les époux Arnolfini et la fameuse couleur verte de la robe de Madame:
Ce tableau a soulevé beaucoup de débats dans la sphère des historiens et historiens de l’art: que signifie ce vert? Est-elle enceinte?
Je ne me rappelle que des analyses que j’ai trouvé logique.
– Le vert était une couleur représentative de la classe sociales des usuriers, par conséquent il s’agit des fiançailles du couple qui n’a pas encore eu accès à la noblesse.
– Le vert à cette époque désignait par ailleurs les prostituées…peut-être est-ce une Pretty Woman médiévale!
– Enfin, le vert était aussi la couleur portée par les femmes enceintes, ce qui semblerait être le cas dans ce tableau, puisque au fond on voit au dessus d’un espèce de triangle, sur la tête de lit une statuette. Il est question de la statuette de Sainte Marguerite qui était priée pour permettre à la femme d’être féconde. C’est cette analyse qui me parle davantage.
J’ai adoré cette première conférence. Michel PASTOUREAU est captivant et nous donne des pistes pour mieux apprécier les oeuvres du MA.
Je pense avoir oublié quelques passages, mais l’essentiel est là. J’ai été tellement motivée que j’y suis retournée jeudi 15 novembre…à suivre
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s